Le jour neuf

comptine au printemps

Les briques transparentes à la fenêtre close
Provoquent le jardin, et une hallucinose
Au réveil m’a enjoint de regarder, éclose,
La maison du voisin en sa métamorphose

Oh ! bel éclat, me dis-je, et belle discipline
Ce serait : dire ici l’image que dessine
La ripopée de pâte de verre enfantine
À travers quoi le monde, neuf, se dissémine

 

 

Rude saison à l’horizon
Du jour pointant sans se démettre
Mon esprit fait l’accordéon
Entre passions et mal-être

Course chavirée des oiseaux
La rosée bleue perle aux orteils
Dans la prison du ciboulot
Soleil soleil soleil soleil