Pluies fines – 1/6

Les images parlent et partent d’elles-mêmes, des voies traversent l’écran sous la pluie. Des rafales de vent emportent une rumeur de circulation. Quand elles cessent, naissent les odeurs de la terre. On aimerait trouver, quelque part en dehors du champ, un endroit où, dans la cuisine, des mains amies ouvriraient une boîte de Chamonix orange, biscuits LU. Les nonnettes de l’enfance qui collaient aux doigts et aux dents (les néons rouge et vert et la blouse grise de la dame du Spar, rue Chateaubriand à Dinan). Immobile un instant, une douce chaleur sous la cape de pluie, dos au vent, vole au vent. Il est déjà temps de décoller.

%d blogueurs aiment cette page :