Rouler son monde

En posant une oreille, peu importe laquelle, sur le tronc d’un arbre on entend parfois, fruit d’une inattention, les mille pattes d’une iule cogner fort au tympan (un cul-de-sac, pourtant) : V’là l’printemps ! V’là l’printemps...