Je te raconterai plus tard*

Il y a de cela plusieurs jours déjà, je découvrais (à la télévision) le très beau film de Jim Jarmusch, Only Lovers Left Alive (2013). Les premiers plans en focale fixe, plongeante et giratoire (dans le sens des aiguilles du temps, comme celui d’une...