If, you please

L’if commun (mais remarquable) vivant devant l’église de Gratot, dans la Manche, aurait paraît-il neuf cents ans. Les cimetières apprécient la compagnie de ces arbres reposants, représentatifs, en quelque sorte, d’une certaine idée de...

La mer était calme et le ciel furieux

Les emportements du ciel sont souvent empreints d’une beauté intérieure (ce qui n’est pas toujours le cas de la colère humaine) La mer, qui dans les deux cas en a vu d’autres, se distrait en petites ridules, comme la peau frissonne dans la seconde...

Les Roches Brunes, promenade

Dimanche dernier dans l’après-midi, promenade tranquille au-dessus de Dinard en chaussures légères (et l’esprit pareil). Entre les villas historiques couronnant la falaise, quelques échappées permettent de cadrer et d’admirer le paysage, pour...

Stations

Station au milieu de l’été quand le bourdon résonne (sa sonate imprévisible dans les mellifères, musique au soleil spectateur) Les fleurs de la bourrache ont le consentement sage, qui s’inclinent sous le poids minuscule d’un vent fragile et éphémère...

Virgile, Géorgiques

Vitry-sur-Seine, Villejuif, Le-Perreux-sur-Marne, Ermont, Rosny-sous-Bois, quelque part entre les 19 et 26 mars 2021 (la douceur des noms franciliens, si éloignée des douleurs et des colères ressenties en les parcourant ; les coins tranquilles, parfois,...

Des tuyaux pour l’homme en ville

À bien considérer l’affaire, le point de vue du badaud dans le vent (de la langue) serait, s’il était possible de l’entendre, dit sur le ton de la confidence (et, plus encore peut-être, sur celui du secret) à l’amie indulgente, amusée, effarée,...

Today I walked

Un dernier voyage étonnant vers la plage en hiver, des gens volets fermés voient la vie en bruit rose… … mais au fond pas de quoi se faire un sang d’encre, les pas perdus reviendront bientôt dessiner leur partition aléatoire sur la frange...

Nocturne et avant

La plupart du temps on ne va nulle part, c’est juste suivre en silence le chemin plausible qui n’offrira la souffrance d’un pas de travers sur une racine en forme de croc-en-jambe, plutôt le plaisir d’un saut de côté dans une lumière incidente comme...

La rouille

Dans le no man’s land de l’entre-deux-dunes derrière la plage, une pinède en rangs aussi bien ordonnés que l’alignement des tables scellées au plancher du restaurant au fond du couloir où, à l’entracte de la marée basse, viendront dîner les...