Le bois de vache flottée

Des transparences de réel subsistent encore dans la route sinueuse qui monte à la butte. Le livre offre une récompense à qui tranchera dans le sommeil des tissus métamorphosés, au vif de la mémoire plissée des anciens locataires. L’entretien du matin : franchir...

Ça alors

Aux alentours de l’abbaye de La Lucerne-d’Outremer, dans ce qui reste d’une immense forêt bleue on ne sait plus très bien s’orienter, faire le départ entre la porte et la fenêtre ; des repères pourtant existent encore, mais où placer la virgule...

La confidence

Un vent léger animait les feuilles, rumeur traversée tous azimuts par les sifflets, lazzi, appels et déclamations sibyllines des oiseaux. Par conséquent, de la conversation localisée en forme de confidence, nous ne saurons pour ainsi dire, rien. Et pour le reste,...

En venir où

  L’espace d’une ou deux secondes, entre mairie, salle des fêtes et lotissement, la boule est une extension de la main, les nerfs restent liés par l’esprit à sa trajectoire et à son suspens, courbe irrésistible vers le sable irrégulier au milieu de...

Autour d’Hambye, au milieu

Le chemin tourne en boucle à l’envers des aiguilles d’une montre. Par cet indice conséquent, réflexion faite il n’était pas surprenant de voir surgir du passé certains personnages désembués de la torpeur dans laquelle on les confine par habitude, par...

Prévert, et autres couleurs

Il n’est pas interdit d’aller chercher le réconfort du côté des morts. Omonville-la-Petite (il y en a donc une Grande), à moins de cent kilomètres (« à vol d’oiseau », il n’est pas précisé lequel) est une destination moins extravagante que la...

La Pointe d’Agon, virgule

La Pointe d’Agon, virgule,N’a pas fini de nous conterLes adorables minusculesVies des amateurs d’étés Si tôt que l’on frôle la senteLe sel le sable et les herbiersUne odeur tenace nous hanteCelle des fruits de mer blessés De jeunes garçons sous la duneBeaux et nus...

Sangsues

En allant vers le nord, en allant littéralement par monts et par vaux sur la commune de Doville (dont le nom a touché Proust encore plus haut géographiquement parlant, et au bord de la mer – volonté de brouiller les pistes ?), je ne pensais à rien de bien intéressant...

L’ordre des choses

  Le plaisir le plus immédiat, après l’affaire préoccupante du printemps de cette année, fut le premier passage d’un avion de tourisme dans le ciel redevenu bleu. Tandis que les long-courriers étaient encore bien sages, le petit monomoteur (Cessna,...