Le profil bien senti du versificateur

Dimanche dernier. Une fois de plus le modèle dominant, faisant fi des dysfonctionnements et en l’absence de vents contraires, déployait ses grandes figures sur la toile. Une fois de plus, c’était un devoir de faire un pas de côté, serait-ce uniquement pour...

« Casse-gueule », manège

… Partir tôt, matin d’hiver, gants, bonnet. Un regard sur la passerelle pour ceux d’en-bas. Pour tout commerce, bar-tabac, pharmacie. Les fondamentaux. Le train est à 8 heures 37 et pas une de plus. Traverser le Bois de Boulogne depuis la Porte...

Libre circulation

… Dans les jours les plus courts, à l’approche des fêtes je tire de sous le lit la cantine des morts, servante des objets et des bris recueillis. C’est un moment très seul, où le cœur se remue dans le sens vertical. Une plongée, et un bain, à durée...

La bourse et la vie

… Je l’ai reconnue tout de suite grâce à son porte-monnaie. Dans l’idéal intime de mes souvenirs, une femme aussi précise, délicate, attentionnée dans la vie et au travail, efficace et bien notée par ailleurs, performante sans être besogneuse,...

En particulier

      Au réveil,la maison brûle, il fallait s’y attendre Alors il faut repartirde zéro, perpétuellement (nous parlons tous de la même chose,mais le disons différemment :c’est sans importance aucune) Il faudra s’habituer au décor. À force de battre la...

Dans les bras du sophora

La gamme des verts juxtaposés couvre la vallée et la plaine ; Et les arbres sont si profonds qu’on ne voit pas leurs fleurs. La brise et le soleil, ne sachant plus à qui témoigner leur tendresse, Reviennent caresser le chanvre et les mûriers. Wang Ngan-che,...