Elle avait oublié son gilet sur la banquette arrière. Un gilet fin de couleur vert olive ou café au lait, ma mémoire est vague, en tout cas une couleur en mot composé, à l’exception du rouge sang de bœuf ou du bleu roi, auquel cas je m’en serais souvenu avec la précision du coup de fouet. Allons pour vert d’eau, une couleur de rivière avec des éclats de diamant, à la réflexion.

Elle avait oublié son gilet sur la banquette arrière.

Un gilet couleur gris souris ou café au lait, ma mémoire est vague, en tout cas une couleur en mots composés. Allons pour vert d’eau, une couleur de rivière avec le soleil en oblique qui scintille, à la réflexion.

Je m’en suis aperçu en arrivant à la maison tard dans la nuit. Impossible de faire demi-tour, pourtant les nationales sont d’un abord séduisant les nuits de juillet, vitres ouvertes derrière le pare-brise piqueté d’éphémères. Et les stations-service en souffrance, affectées par l’ennui de ne plus pouvoir parler que par évocations douces-amères. Et l’auto-radio qui cherche automatiquement sans la trouver une fréquence régionale.

Le lendemain j’ai confié le gilet plié doux à la poste, dans une enveloppe à bulles définitivement affranchie. Fin de la discussion.

C’était sans réfléchir au fait qu’un visage était passé près du soleil en provoquant une sorte d’éclipse, comme je le lirais plus tard dans un rayon peu fréquenté de la bibliothèque. C’était sans mesurer que les rivières vont à la mer. C’est étrange, comme les choses les plus simples prennent vie sans prévenir. Au fond, c’était bien, lourd-léger comme un Calder, ou une Valse noble et sentimentale.

Par conséquent, les photos qui suivent ne sont qu’une réponse dilatoire à ce qui vient d’être lu.

(les photos ont été prises à Granville le dimanche 28 février dans l’après-midi)

Les manouches de Saint-Ouen, la valse des Lilas

%d blogueurs aiment cette page :