Dans les couloirs de la mélancolie

S’immiscent quelquefois 

(À bien y regarder)

Des fleurs comestibles aux racines tourne-sol 

Une émeute interne 

Un émétique 

Un mot particulier qui résonne autrement, à la couleur du mélange des genres

Les arbres sont là pour nous protéger du divertissement

En premier comme en dernier lieu on y voit plus clair que dans la plus pure des méthamphétamines (j’imagine)

Un antidote aux absences (j’y pense)

Des heureux (je veux)

(photos : Coutances, Granville, ces jours-ci ou un peu plus tôt)

 

%d blogueurs aiment cette page :