Une vie meilleure

C’était dans l’après-midi, dehors le soleil rayonnait exactement au-dessus les grands ifs. En dedans, poussière, tiédeur, peu d’activité. À la télévision, un film en replay sur une chaîne lambda commençait. On y voyait un ouvrier sur son lieu de...

Radioscopies

Pendant le confinement les morts reviennent nocturnement, jusqu’ici tout va bien, mais ils nous prodiguent leur tendresse, comble de la cruauté. Il faut leur pardonner, ce ne sont plus des spécialistes du réveil. C’est peut-être l’occasion, quand on...

La lieue de marche

Puisque c’est ainsi, attestation dérogatoire en poche, et pas grand chose d’autre sur soi si ce n’est des fanes de radis, histoire de rendre son dû à la terre, on part pour une balade d’une heure. Avec un peu d’audace, elle pourrait être...

Loin du volcan éteint des cendres de l’hiver

C’est pas le tout, comme dirait Joseph (une vieille blague de lycée, à l’époque il y avait un journaliste sur France Inter qui s’appelait Joseph Paletou ; mais laisse tomber). C’est un voisin photographe avec qui je parle tous les jours...

La ronde N° 35 : Silence

  C’est aujourd’hui la ronde, suite de textes en échanges, avec pour thème le mot « silence ». Principe : le premier écrit chez le deuxième, qui écrit chez le troisième, et ainsi de suite jusqu’à ce que la boucle soit bouclée. J’ai le plaisir...

Le cheval et son double

C’est en regardant d’un peu plus près la figurine suspendue, ou plutôt en la regardant plus longuement, dans l’abstraction de ce qui tournait autour, une figurine comme un jouet abandonné, ce qu’elle est vraiment m’a-t-on dit, un jouet pas si ancien, et cela...

Vie des totems

Derrière la haie, ce no man’s land décrété, tout est provisoire, quel que soit le point de vue nous sommes tous dans l’attente d’un aménagement de peine, comme les femmes des Baumettes qui dansèrent avec Angelin Preljocaj, révélateur Et tout autour...

Le rapprochement

Puisqu’il n’y avait rien à faire d’autre, pas d’échappatoire autorisée, façon de parler, il a été choisi d’abandonner lectures et travaux en cours pour aller, en urgence, débroussailler le roncier au fond du jardin ; ce fut un combat, une...

Des petits riens, un brin de chance et merci

Il y a quelque chose en arrière. Dans le temps. Peut-être Quimper. Ou bien Tours, ou Angers, Clermont-Ferrand, pourquoi pas. C’est au fond de la tête, pas vraiment sur le bout de la langue. Mais non, cela ne vient pas, et pourtant le temps presse désormais. Ou...