Les corps encore paresseux, sur le sable

gravité de l’été finissant par vagues

La brise marine transporte

depuis des couples, des groupes, au loin,

des voix, des bribes, des séquences

informatives, faits et gestes

Paroles en l’air

ils s’insèrent dans l’imaginaire

panoramique

Le côté Virginia Woolf de la chose

Les arbres ne meurent pas

Ils deviennent habités

puis se diluent dans l’épaisseur du monde

Au cinéma, tout est question de suggestion, par exemple

les histoires d’amour se passent de scènes de sexe

Mais l’univers, démonstratif, ressemble de plus en plus à une

pub Perrier

(joie)

Ici ça glose sur la viande et la virilité

Anxiété

On va rentrer ?

Il commence à faire frais

Ce soir, peut-être,

au fond du jardin,

du serein,

 

 

%d blogueurs aiment cette page :