À même la peau

                  C’était il y a huit jours, peut-être, ou bien quinze, je ne sais plus très bien. Une suite de flèches, en ville, rouges d’un rouge sang, frais ou déjà sec, de formes assez semblables, apposées sur les murs, m’intriguèrent fort au...

Ma bombe atomique est plus grosse que la tienne

Grise, grise, la pluie d’été, vaporisée avant même de toucher le sol. Des gouttes, énormes, en blocs, flocs fantômes ; le sol est déjà sec. Les ravines, rigoles de sable sur le bitume chaud, remontent le temps à contre-courant. Ce n’est pas encore l’été, le...

Misterioso

« Une panne de secteur, c’est courant » Par exemple, son humour. Je l’ai toujours vu penché sur des mots croisés, il aimait bien ça, les mots. Il aimait savoir les mots rares que l’on trouve parfois dans les grilles, il nous l’apprenait lorsqu’il en avait trouvé un....

Mon amie

Quatre heures quinze, pas un bruit. Le premier oiseau s’éveille en un défroissement inaudible. Imperceptiblement, la lune passe le flambeau. Difficile de savoir si le merle dormait vraiment ou s’il somnolait d’un simple monocle au pouvoir nyctalope, comme ceux des...

No mad

La ville, ce midi, vers une heure, étendue comme un chat ; elle rêve en colimaçon autour de l’église endormie. Frissons d’activité épidermique, sous la chaleur humide, projets humains en conduite automatique aux extrémités. Aménagement du territoire. Spasmes confus....

Camées

Piécette ou fable courte et de peu … — Bonjour, madame, monsieur, que puis-je pour votre service ? — Bonjour, monsieur, nous venons pour un cerveau. — Bien sûr, venez par ici. Ce sera pour monsieur, ou pour madame ? — Ah bon, il y a une différence ? — Mais...

Les âmes claires

Je ne sais pas trop par où commencer. C’est bien difficile.* L’un des bienfaits de la douleur, lorsqu’elle surgit par bouffées, est qu’au débouché d’une crise, quand survient une rémission provisoire dont on ne connaît pas la durée par avance, mais qu’importe,...

La ronde N° 28 : souvenir(s)

Aujourd’hui, la ronde, suite de textes en échanges sur le thème « souvenir(s) » Principe : le premier écrit chez le deuxième, qui écrit chez le troisième, etc. Serge Marcel Roche, auteur du blog chemin tournant, nous fait le plaisir de prendre part à...

La chélidoine

La ville est bien vide, ça sent les vacances. Reste le décor, imperturbable quand la pièce est finie, mais qui n’est qu’un décor. On aurait presque envie de tout remballer et partir avec, là où sont les acteurs. Mais ont-ils vraiment existé, seul plane le...

Dans les taons

Un parasol orange — son ombre tourne en fonction des marées — réverbère les ions négatifs. Une bicyclette fait cui-cui en roue libre dans la rue. Un taon éternue : faute d’abeilles, les pollens se débrouillent tout seuls depuis la dernière extermination. Le mur...